Édito de Sami Kanaan

Les danses urbaines ont depuis de longues années maintenant montré qu’elles savent évoluer, s’ancrer dans des cultures différentes. Elles existent en tant que tel, elles s’intègrent à d’autres disciplines artistiques pour des spectacles qui effacent les frontières classiques entre les différents types de danses, entre théâtre, musique et arts plastiques par exemple, Le Festival Groove’N’Move vient une nouvelle fois partager sa soif de découvertes avec un cap mis cette année sur le Japon. Prometteur !

Je vous souhaite un bon festival.

Sami Kanaan
Conseiller administratif en charge du Département de la culture et du sport