La danse Hip-Hop est-elle
une danse contemporaine?




Table ronde

10 Mars 2020
19h00
Flux Laboratory
Rue Jacques-Dalphin 10,
1227 Carouge 
soirée spéciale 10 ans


Entrée libre


La danse urbaine est une danse récente, née dans les années 1970 aux Etats-Unis, qui ne cesse d’évoluer et d’affirmer sa légitimité dans le domaine du spectacle vivant. Née dans la rue, elle s’est aujourd’hui imposée comme mouvement artistique à part entière et elle est mise à l’honneur dans les plus grands théâtres internationaux. C’est une danse qui s’inspire de l’environnement actuel et une question se pose alors : La danse hip-hop est-elle une danse contemporaine ?

Intervenante :

Tamara Bacci

chorégraphe et danseuse contemporaine



Tamara Bacci, Prix Suisse de Danse 2017, «Danseuse Exceptionnelle» Formée au Ballet Junior de Genève sous la direction de Béatrice Consuelo, elle débute son parcours Pro à 17 ans. En 2003 elle s’oriente vers le contemporain en croisant les routes de Foofwa d’imobilité, Cindy Van Acker, Thomas Lebrun, Gilles Jobin, Cie Quivala, Estelle Héritier. En 2008 elle se voit proposer une Carte Blanche par Claude Ratzé au Théâtre de l’ADC-Genève. Elle y interprète les pièces de Juan Dominguez, Cindy Van Acker, Ken Ossola. En 2010, Pascal Rambert, lui crée un solo sur mesure, « Knocking on Heaven’door ». En 2012, elle entame un travail de recherche avec Guillaume Béguin, participe en tant que collaboratrice artistique à l’élaboration de sa pièce « Je suis le vent » de Jon Fosse et joue dans sa pièce « Le Théâtre Sauvage » en tant que comédienne au Théâtre Vidy/Lausanne. Jean Gabriel Perriot lui propose d’être son interprète avec le musicien Michel Cloup dans son court – métrage « Si jamais nous devons disparaître, ce sera sans inquiétude, mais en combattant jusqu’à la fin » sélectionné au Festival tous Ecrans à Genève. Elle fera l’ouverture de la saison 2018 de l’ADC avec son projet « Sull’Ultimo movimento » qu’elle conçoit et interprète et dans lequel elle invite la chorégraphe Perrine Valli, le metteur en scène Fabrice Gorgerat, le musicien Eric Linder. Mathieu Bertholet lui propose d’être son interprète dans « LUXE-CALME » présenté à Vidy en 2018. Avec la plasticienne Carmen Perrin, elle crée « Au Bord de moi-mêmes » présenté au Festival de la Bâtie 2018. Une pièce Hors les murs, sur le toit de l’Hôtel Mandarin à Genève avec 11 danseurs. En mai 2019, accompagnée du musicien Eric Linder elle part à Séoul ou elle présente un projet hors les murs « Performance 360°/W92 Dance Loop » à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle Ambassade suisse de Corée. En 2020 elle est la comédienne de Anne Bisang pour sa création « Small G » présenté à la Comédie de Genève et au Théâtre de Vidy à Lausanne.
En parallèle, elle est professeur et répétitrice au Ballet junior de Genève. Elle enseigne de manière ponctuelle, à la Manufacture HETSR Lausanne, pour les comédiens et les danseurs. De 2016 à 2019 elle accompagne, en tant que tutrice, de jeunes chorégraphes durant les « Quarts d’heure » au Théâtre de Sévelin à Lausanne.


Intervenant :

Sébastien Boucher

directeur artistique Festival Groove’n’Move



C’est au début des années 90 que Sébastien Boucher découvre la danse Hip Hop. Pratiquée d’abord comme passe-temps, la danse prend bientôt une importance grandissante dans sa vie et le mène à Paris, où il devient danseur professionnel. Il participe alors à de nombreux battles internationaux : Juste Debout, Total session, World Colosseum, HDI,… et danse dans plusieurs compagnies. Fort de l’expérience acquise, Sébastien s’emploie désormais à partager, avec débutants et initiés, l’amour qu’il porte à la danse Hip Hop. Il met sur pied de nombreux projets pour faire vivre ce mouvement, le porter à la connaissance du plus grand nombre et partager toute la richesse de la danse qu’il voit comme étant également un outil d’ouverture et d’épanouissement personnel. Depuis 2006, il est chargé des sélections suisses du Juste Debout et a mis en place le Festival Groove‘N’Move.

Intervenante :

Anne Davier

directrice ADC (Association pour la Danse Contemporaine)


Anne Davier dirige l’ADC – association pour la danse contemporaine Genève, depuis 2017. Elle est co-auteure avec annie Suquet du livre La danse contemporaine en Suisse, 1960 – 2010, les débuts d’une histoire, paru aux editions Zoé en 2016.

Intervenante :

Chloé Le Nôtre

conseillère artistique et technique Projet IADU (Initiative d’Artistes en Danses Urbaines)


Diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques et d'un Master 2 en Management Culturel en Europe, Chloé Le Nôtre découvre la danse hip-hop par le biais d'un stage qu'elle effectue en 2003 aux Rencontres de la Villette et décide de travailler dans cette discipline alors qu'elle se prédestinait au cinéma. Elle travaille tout d'abord comme administratrice ou chargée de diffusion pour des compagnies, pour des bureaux de production et pour un lieu (la Gare à Coulisse à Eure) pendant cinq ans. En 2009, elle devient Conseillère artistique de IADU, un programme de soutien aux jeunes chorégraphes en danse hip-hop et programme progressivement l'ensemble des fenêtres de visibilité des cultures urbaines à la Villette : freestyle, saison culturelle, Kalypso escale Villette. Elle est souvent sollicitée pour son expertise dans des commissions : Mairie de Paris, DRAC, Caisse des dépôts... En 2019, elle est nommée Directrice de l'Auditorium Seynod à Annecy.

Modératrice :

Barbara Yvelin

secrétaire générale pour les Rencontres Professionnelles de Danses



Diplômée de la HEAD, Barbara Yvelin a travaillé dans les milieux de l’art et du design contemporain avant d’être l'administratrice générale de l’Ensemble de musique Contrechamps de 2016 à 2019. Depuis août dernier, elle est la nouvelle Secrétaire générale des Rencontres professionnelles de danses - Genève (RP), association qui défend et promeut les intérêts et le travail des professionnels de la danse à Genève.
Mark