We are Monchichi


Spectacle

13 Mars 2020 – 19h30
14 Mars 2020 – 18h00
Salle des Fête du Lignon
Place du Lignon 16,
Le Lignon
En collaboration avec le service de la culture et de la communication de la ville de Vernier


Prix:
Plein tarif: 20.-
Tarif réduit : 15.-
Tarif spécial: 12.-
Enfants: 10.-


Vidéo ︎


Diréction artistique, conception, chorégraphie: Honji Wang et Sébastien Ramirez
Avec: Marco Di Nardo et Shihya Peng
Adaptation des textes et direction d’acteurs: Fabrice Melquiot
Dramaturgie sur la création originale: Vincent Rafis
Composition: Ilia Koutchoukov alias Everydayz /+∞
Création lumière: Cyril Mulon
Scénographie: Ida Ravn
Costumes: Honji Wang
Musiques additionnelles: Bachar Mar-Khalifé/ Balcoon, Carlos Gardel, Alva Noto, Nick Cave & Warren Ellis
Arrangements: Fabien Biron
Enregistrement des voix et arrangements sonores: Clément Aubry
Régie son et lumière: Guillaume Giraudo

À partir de 7 ans

Shihya Peng est née à Taiwan mais elle vit à Paris. Marco di Nardo est né à Naples, mais il vit à Berlin. Comment se rencontrer quand on a de bonnes raisons de s’éviter ? Comment s’entendre quand les remparts sont hauts ? Quelle langue choisir ? Quoi faire devant l’encombrement causé par les stéréotypes culturels ? Quelle est cette danse du tissage et de la jonction, de l’interstice et de la fusion? Cette danse joue au chat et à la souris ; elle travaille les forces antagonistes comme un sculpteur sa matière.

Ici, les corps ont leur ironie, leur désir de joie, parfois leur mélancolie. Shihya Peng et Marco Di Nardo tendent leur corps, comme deux miroirs déformants, où l’on se découvre davantage qu’on se reconnaît. Ils se portent, s’envolent, tombent, ne se supportent plus, puis se relèvent et marchent ensemble. On devine une fable immergée, une fiction souterraine, qu’une danse à portée universelle livre en séquences, accompagnée d’éclats de textes (Fabrice Melquiot, en écriture au plateau).

Les deux interprètes cherchent dans un geste, un saut, une course, un souvenir d’enfance, un pays à habiter avec l’autre, avec les autres. Danse de combat pour l’harmonie. Avec humour, W.A.M. s’adresse aux plus jeunes comme aux moins jeunes interrogeant les identités multiples que nous portons en nous, ainsi que la manière dont l’autre peut venir les bousculer.

“W.A.M. souhaite dire aux enfants, aux adolescents, aux adultes, tous spectateurs, que le 21ème siècle est et sera celui du dépliage de soi dans le soi des autres, celui de l’absence de frontières, celui de langues qui s’interpénètrent pour s’enrichir.”
Fabrice Melquiot – Dramaturge

Mark